Fondé en 2002, Le bel après-minuit est une compagnie de théâtre jeune public, dirigée par Bénédicte Guichardon. Le parcours du Bel après-minuit est jalonné par des collaborations avec des artistes qui participent de la dynamique de la compagnie.

 

La démarche artistique

La démarche artistique

Le bel après-minuit propose des spectacles qui parlent à tous et poursuit dans chaque création une recherche esthétique propre, intimement liée au sens et aux émotions.

Un théâtre pour l’enfance…

Bénédicte Guichardon trouve son inspiration dans l’observation des enfants. Elle aime leur spontanéité, leur curiosité, leur capacité à rendre des petites choses importantes.
Les enfants abordent le monde avec des « pourquoi » inépuisables et n’ont pas forcément la connaissance et les mots pour y répondre.
Cette perception de l’enfance est au cœur de la démarche de la compagnie. Les spectacles jouent sur le ressenti, le non-dit, la multiplicité des interprétations possibles, la force poétique des images.

…qui touche aussi les adultes…

Tout en s’adressant d’abord au jeune public, les spectacles du Bel après-minuit cherchent à toucher la part d’enfance en chacun de nous. Le désir de rassembler tous les publics s’inscrit dans la genèse de chaque projet.
Il est très important que les enfants se sentent concernés par l’histoire et que les adultes s’y reconnaissent aussi. Le choix des sujets va dans ce sens : la peur, l’amitié, le regard des autres, l’envie et la difficulté de grandir…. des sujets forts suscitant immédiatement l’émotion et dont la portée est universelle.

…et mise sur la puissance évocatrice des images.

Tous les langages théâtraux sont intéressants à explorer : théâtre d’objets, théâtre d’ombre, théâtre de récit, vidéo, films d’animation… Il n’y a pas un type de langage particulier mais des langages qui se côtoient.
Le processus de création est guidé par des intuitions, des sensations C’est lors de la recherche au plateau que les langages les mieux adaptés à l’histoire s’inventent. Ce travail d’élaboration agit comme une sorte de révélateur, la matière et la forme du spectacle se découpant de plus en plus nettement au fur et à mesure des répétitions.
La recherche d’images poétiques, de trouvailles visuelles susceptibles de provoquer l’émerveillement est un des fils conducteurs du travail de mise en scène. L’ambition du Bel après-minuit est d’offrir aux spectateurs des moments suspendus, à l’écart du quotidien, et qui pourtant renvoient à des émotions intimes.

 

Les actions culturelles

Les actions culturelles

Le bel après-minuit organise des actions culturelles et artistiques en lien avec ses spectacles pour inscrire chaque création dans une démarche globale de relation avec le public. Tous ces projets sont créés en fonction des besoins du terrain. 

A travers ses actions, Le bel après-minuit propose une réflexion et un savoir à partager avec le public dans une démarche d’enrichissement mutuel : ateliers d’écriture, initiation au théâtre, manipulation d’objets, atelier de lecture théâtralisée, initiation au flip book, au stop motion, etc…Ces ateliers s’adressent aussi bien aux enfants, aux adolescents, aux enseignants, et animateurs sociaux culturels…

 

L’équipe

L'équipe du Bel après-minuit

Autour de Bénédicte Guichardon, metteure en scène et comédienne, un collectif d’artistes se réunit au gré des créations.

Bénédicte Guichardon

Après une licence d’Etudes théâtrales à la Sorbonne et un diplôme d’Administration et d’assistanat à la mise en scène à l’ E.N.S.A.T.T. (Ecole Nationale de la rue Blanche), Bénédicte Guichardon participe au lancement du Rire Médecin. Elle consacre 7 ans à la recherche de fonds et à la communication avant de devenir comédienne. Elle se forme alors à l’Ecole internationale Jacques Lecoq de 1996 à 1998, puis intègre la compagnie Doriane Moretus avec laquelle elle travaille pendant 5 ans. Elle décide ensuite de monter ses propres spectacles. En 2002, elle crée Le bel Après Minuit et met en scène L’Eloge de l’Errance d’Isabelle Eberhardt. Parallèlement, elle met en scène 4 spectacles pour la compagnie jeune public Tourneboulé.

Elle travaille comme comédienne avec la Compagnie Oposito, La compagnie numéro 8. Sa rencontre avec l’auteure Catherine Verlaguet donne lieu aux quatre premières créations jeune public de la Compagnie Le bel après-minuit. En 2014, Julie Ferrier lui propose un rôle dans un cabaret déjanté au théâtre de la Gaîté Montparnasse. En 2015, elle fait partie de l’équipe du Laabo dirigée par Anne Astolfe, pour la création d’(Ex) Limen qui verra le jour en novembre 2015.

Des artistes collaborateurs

Des comédiens : Julie André, Caroline Darchen, Nicolas Gaspar, Nicolas Guillemot, Dominique Langlais, Jonathan Salmon, Alexandre Ethève, Daniel Collados 
Des auteures : Catherine Verlaguet, Zoé Galeron
Des scénographes : Céline Perrigon, Mathilde Meignan
Des musiciens compositeurs : Gaspard Guilbert, Renaud Armanet
Des créateurs lumière et des régisseurs : François Poppe, Luc Degassart, Jimmy Boury, Antoine Cadou, Vyara Stefanova
Des créateurs vidéo : Flavie Darchen, Mathias Delfau
Des graphistes – illustrateurs : Krzysztof Sukiennik, Raphaël Buzaud, Claire Cantais 
Des costumières et accessoiristes : Louise Cariou, Fabienne Desflêches, Thomas de Broissia
Des dramaturges : Caroline Girard
Des assistants à la mise en scène : Nicolas Guillemot,

 

Le bel après-minuit en quelques dates

Le bel après-minuit en réflexion

2002 : Création de la compagnie Le bel après-minuit. Mise en scène de  L’Eloge de l’Errance  avec Nadine Demange. Tournée de 3 ans au Maroc et en Tunisie.

2008 : Rencontre avec l’auteure Catherine Verlaguet. Mise en scène de son texte L’Oeuf et la Poule présenté notamment dans le cadre des « Rencontres Charles Dullin » (tournée ensuite de 100 représentations).

2011 : Implantation de la compagnie sur le territoire du Val de Bièvre (94) pour une durée de 4 ans. Création de la petite forme En Aparté (100 représentations).

2012 : Mise en scène du spectacle Timide (200 représentations).

2013 : Timide est programmé au Festival Théâtr’enfants au Monclar à Avignon. Création des Vilains Petits (50 représentations)

2014 : Répétition dans un collège de Villejuif du spectacle Tkimoi (20 représentations).

2015 : La compagnie encadre un stage de découverte des métiers du spectacle pour 40 collégiens à Anis Gras (Arcueil).

2016 : Création d’un nouveau spectacle : L’Ombre de Tom dès 3 ans.